Flottes

Eglise Saint-Blaise 

 

Située en un point élevé dominant le paysage, cette petite église rurale a été fondée en 1713, puis il y eut un décret d'union avec Pradines. Saint Blaise est le patron de la paroisse. La date de sa construction, 1714, est gravée au linteau du portail ouest. Son clocher-mur coiffé à l'italienne et percé de deux baies, remplace le clocher primitif tombé. La réparation de l'église daterait de 1892. Elle possédait à l'origine une nef unique.

M. Borne, curé, se démet en 1816 ; en 1859, un inventaire de la fabrique de Flottes est dressé par le curé Grimal et modifié en 1861.
Deux chapelles latérales ont été ajoutées en 1873 et 1870, grâce à de généreux paroissiens. Le chÅ“ur carré laisse apparaître les moellons de sa voûte d'arêtes. Celle-ci est constituée de pierres brutes sans liant. L'église est un peu enterrée.

Quelques vitraux. Remarquez « La mort de Saint Joseph », patron de la bonne mort.
Le mobilier est en excellent état : beau confessionnal, pendule comtoise, porte du baptistère, bénitier en marbre noir, fonts baptismaux logés derrière une boiserie, banc de marguillier protégeant par ses trois serrures les registres du conseil de la paroisse.
On remarquera aussi la porte d'entrée et la croix du cimetière attenant, ornée d'un ostensoir et de petits cercles (1822) avec un petit bénitier creusé dans le socle.
Les défunts étaient portés à dos d'homme jusqu'au cimetière de Pradines par un chemin dévalant les coteaux, avant que le cimetière ne soit construit.


L'église Saint-Blaise est fermée en dehors des offices. S'adresser à la Mairie

http://213.246.40.6/cg46/Fiche.asp?refer=SIT_584&format=imp