Flaynac

Église Saint-Sébastien

L'église romane est située au milieu des vignes, à l'écart du bourg, dans un cimetière planté de nombreux cyprès, sur une petite butte dominant le Lot. C'est une église romane d'architecture très modeste, organisée pour la défense (présence de meurtrières).

Construite au XIIème siècle, elle a été en grande partie reconstruite au XVIIIème siècle et des baies plus larges y ont été percées afin d'en améliorer l'éclairage. A remarquer : le clocher mur couvert d'un clocheton à la manière italienne.

Son patron titulaire est Saint Sébastien. Bien qu'annexe de Pradines, elle fut longtemps disputé au prieur de Pradines par le recteur de l'église Saint-Pierre de Cahors, avant qu'un arrêt du Parlement de Toulouse, en 1679,  ne donne droit au prieur de Pradines de percevoir tous les fruits de cette église.

Son patron secondaire est Saint Ferréol de Vienne. Un vitrail évoque le martyr de saint Sébastien, militaire romain percé de flèches.

Dans le chÅ“ur, un tableau le représente percé de flèches, attaché à un arbre, avec la couronne des martyrs. A remarquer dans la sacristie un meuble de 1882, un plat d'offrande du XVIe siècle, une croix de procession.

L'édifice est bien orienté à l'est, semi enterré, mal éclairé. L'entrée couverte servait de dépositoire pour les défunts avant la cérémonie de l'enterrement au cimetière attenant.

L'église possédait, il y a quelques années, avant sa restauration, un mobilier bois typique à l'échelle de l'importance du bâtiment. Malheureusement vétuste, il n'a pu être conservé. Le confessionnal et la chaire étaient d'un seul ensemble : la partie basse était le confessionnal, la partie haute la chaire de prédication. L'église avait aussi une cathèdre (chaire de cérémonie) équipé d'une miséricorde, un pupitre bois de toute beauté et un harmonium. Une tribune bois se trouvait au fond de l'église. Dans la tribune le coffre de la Fabrique (conseil paroissial) équipé de trois serrures différentes, une pour chaque autorité : civile, religieuse et paroissiale. L'outrage du temps fût très néfaste à ce témoignage du passé.

Des vestiges archéologiques d'une villa gallo-romaine, ont été découverts en 1972, près du cimetièr

Oratoire

Cet oratoire (construit en 1867) se trouve juste avant d'arriver sur la petite place du bourg. Il servait de lieu de recueillement aux habitants de la paroisse de Flaynac considérant que l'église Saint-Sébastien était trop éloignée du village ... Il est aujourd'hui abandonné, et son intérieur est dépouillé de tout ornement.
Une propriété jouxtant cet édifice, possède dans son jardin des colonnes gallo-romaines, qui sont probablement les vestiges d'une villa gallo-romaine.