Notre patrimoine

 

Pradines s'étend sur 13 km de rives verdoyantes le long du Lot et sur une superficie de presque 17 km2. Le vieux bourg de Pradines, niché en surplomb d'une boucle de la rivière, recèle dans ses vieilles pierres, à l'ombre des vestiges de son château, au détour de ses ruelles et dans l'élégance de ses pigeonniers, l'histoire des hommes qui l'ont bâti.

Flaynac, Flottes et Labéraudie ne sont pas en reste et offrent au promeneur les secrets de leurs murets de pierre, les croix qui veillent aux croisées des chemins, les fontaines que connaissent certains randonneurs curieux ...

Tout ce petit patrimoine bâti qui mériterait certes d'être mieux connu, valorisé et protégé (c'est en projet), ne peut faire oublier la richesse du patrimoine religieux de la commune. En effet, Pradines peut s'enorgueillir d'avoir, dans l'héritage commun de la collectivité, quatre églises ! Lors de la première Journée du patrimoine du 21 septembre 2008 nous avons pu les (re)découvrir. C'est à Claude Lufeaux, Pradinois passionné d'histoire et de patrimoine, que nous avons demandé de bien vouloir vous les présenter sur le site de la commune. Les pages qui suivent lui doivent tout. Qu'il en soit vivement remercié.

Ainsi vous pourrez visiter tour à tour l'église Saint-Martial de Pradines, l'église Saint-Blaise de Flottes, l'église Saint-Sébastien de Flaynac et l'église Sainte-Croix de Labéraudie.  Egalement accessibles sur ces différentes pages, les fiches du patrimoine du Conseil Général du Lot. Alors, n'hésitez pas à vous promener virtuellement, avant d'aller visiter ces églises. Pour celles de Labéraudie, Flaynac et Flottes qui sont fermées en dehors des offices, se renseigner auprès de la Mairie.  

 

   

 

 

Le blason de la ville

"D'or, à deux lions, passants de Gueules, à la bordure de Sinople, chargée de Huit Besants d'Argent".

En 1246, Arnaud Béraldi, appartenait à une vieille famille cadurcienne. Ce riche banquier et sa succession devinrent co-seigneurs de Pradines avec les évêques de Cahors. Par la suite un de ses descendants, le seigneur Arnaud de Béraldi s'illustra au cours de la guerre de cent ans en 1345/1384. C'est cette famille qui donna son nom au village de Labéraudie où la famille possédait, des terres et 2 châteaux.

Ce blason fut adopté par délibération du Conseil municipal. Il est la quasi reproduction des armoiries d'Arnaud de Béraldi.